Association des SAXophonistes

FestivAsax… quelques impressions de participants au Festival

Du 17 au 20 Octobre 2019, s’est déroulé à Calais le FestivAsax.
Moment d’échange, de partage, de musique, de réflexion. Une fête autour du saxophone !
Nous avons recueilli quelques témoignages après cette rencontre inédite en France

J’ai 13 ans et je suis actuellement en fin de 2ème cycle au CRR de Rouen.
Pour la première fois, je suis allée au congrès national de saxophone organisé par l’Asax avec ma professeure Mme Véronique TARDIF.
N’étant jamais allée à ce type d’évènement, j’étais à la fois très enthousiaste mais aussi stressée à l’idée de passer 3 jours à écouter des concerts de saxophone et rencontrer des professionnels que je n’avais jamais rencontrés.
Parmi les professeurs, j’avais eu l’occasion de rencontrer Mme Virginie FONTAINE lors d’un projet avec ma professeure et le CRD de Gravenchon.
Je m’étais inscrite à la masterclass de Mr Jérôme LARAN où j’ai joué une pièce de JS Bach (4ème sonate). M LARAN m’a apporté de précieux conseils pour travailler ma propre interprétation en m’appropriant les pièces et comment appréhender le répertoire que je dois jouer.
J’ai eu ensuite l’opportunité de participer à la masterclass de M Jean-Yves FOURNEAU, alors que ce n’était pas prévu.
Ce fut une belle rencontre et des échanges très enrichissants. J’ai été étonnée qu’ils prennent du temps pour moi alors que je suis une enfant.
J’ai aussi pu rencontrer M Jean-François Bescond, de D’ADDARIO, avec qui j’ai pu tester différents becs et de nouvelles anches qui me permettent de travailler mon son.
J’ai assisté à plusieurs concerts qui étaient vraiment bien choisis (jazz, baroque, contemporain… et différentes formations) et j’ai pu voir toute l’étendue de mon instrument que je pratique depuis 7 ans. Il me reste encore beaucoup à découvrir et à travailler !
Enfin, j’ai participé au rassemblement de plus de 100 saxophonistes le dimanche 20 octobre avec le soprano que ma professeure m’avait prêté.
C’était aussi la première fois que je participais à ce type de concert, ce fut très impressionnant. J’ai eu la chance de côtoyer des professionnels au pupitre.
Je voulais remercier l’Asax d’avoir organisé ces rencontres de saxophonistes et j’espère pouvoir participer à de prochains événements pour faire de nouvelles rencontres et prendre de nouveaux conseils.
Léonore Cortinovis

Le congrès Festivasax organisé par l’Asax a été un vrai moment d’échanges et de partage, riche d’une multitude d’artistes et de concerts très variés, soutenus par les différents sponsors qui nous ont fait découvrir également les nouveautés en termes de matériel.
Il a permis de réunir les anciennes et les nouvelles générations de saxophonistes professionnels, mais également, et surtout, un très grand nombre de musiciens amateurs venus d’un peu partout, autour d’un répertoire très éclectique. Il a permis également de ré-enclencher une réflexion plus approfondie sur l’avenir du saxophone en France et sur le fonctionnement de l’association dans le futur : ces buts, l’utilisation et l’ouverture du site web, l’investissement de chacun dans la vie de cette belle association, qu’il est à mes yeux important de soutenir pour qu’elle continue à vivre et d’intervenir dans de nombreux domaines (concours, festivals, événements ponctuels …).
Véronique Tardif, professeure CRR de Rouen

 

Du 17 au 20 Octobre 2019, la ville de Calais a été témoin de la réunion d’un nombre considérable de saxophonistes. Ces saxophonistes, venus de partout de France et d’autres pays (tels que l’Italie et le Japon, l’Espagne, le Portugal, les Pays-Bas), se sont rendus dans cette ville des Hauts-de-France pour célébrer le saxophone à l’occasion du FestivAsax (Congrès National du Saxophone).
Cette initiative, qui n’avait pas vu le jour en France depuis les années 80, a été développée par l’A.Sax (Association Française de Saxophone), et elle a permis une belle rencontre entre des musiciens de tous niveaux, ainsi que des saxophonistes amateurs et professionnels.
Le programme a offert à tous les présents une grande variété de styles, ce qui ne laisse aucun doute en ce qui concerne la grande élasticité de l’instrument et l’ensemble de toutes ses possibilités artistiques et sonores: on a eu l’opportunité d’écouter du jazz provenant de plusieurs sphères stylistiques et géographiques; de la musique érudite dite plus traditionnelle, ainsi que plus contemporaine française, allemande, italienne, portugaise, pour en énumérer quelques-unes, des musiques plus évocatrices du style populaire de certaines cultures… un vrai jardin de “fleurs de musique” (pour emprunter un vieux terme du XVII siècle, qui était, lui aussi, déjà emprunté de temps passés).
Même si tout ce qui a déjà été nommé paraît être raison suffisante pour que des centaines de saxophonistes se rendent à la ville de Calais, il faut encore mentionner les cours offerts par des maîtres du saxophone : Claude Delangle, Jean-Yves Fourmeau, Jérôme Laran et Stéphane Sordet qui ont, eux aussi, attiré les jeunes saxophonistes, en particulier. Il faut encore faire référence aux différents et variés showrooms qui étaient ouverts à tous les saxophonistes et qui leurs permettaient d’essayer et acquérir du matériel.
Il faut de même faire un petit mot sur la collaboration de tous ceux qui ont, d’une façon ou d’une autre, créé les meilleures conditions pour que cet événement puisse avoir lieu : tous les bénévoles, et les personnes qui ont donné disponibilité des lieux du Conservatoire et du Théâtre de Calais, les membres des orchestres d’harmonie qui ont participé aux concerts (Orchestre d’harmonie de Calais et Orchestre Voltige), les pianistes et tous ceux qui ont participé à cette machine bien huilée qui a mis ce Congrès en route.
J’ose dire que nous espérons tous que ce bel événement, et fort agréable, puisse se répéter régulièrement pour que tous puissions continuer à célébrer cet instrument qui est le nôtre et qui ne cesse de grandir par la musique et par les musiciens qui en font la voie de l’expression de leur art.
Pedro LEITE TEIXEIRA

Organisé sur 4 jours, ce congrès m’a permis de découvrir de nouveaux styles de pratiques instrumentales, d’assister à des concerts gratuitement et des prestations tels que celles de Claude Delangle, Alex Terrier et Léo Montana, Serge Bertocchi, Jérôme Laran, Stéphane Sordet… j’ai pu me rendre compte de la diversité stylistique dans le monde du saxophone, et d’entendre en live des vrais saxophonistes !
Le samedi j’ai eu la chance de participer à un atelier pédagogique avec Jérôme Laran et de suivre les autres ateliers de Claude Delangle, Jean Yves Fourmeau et Stéphane Sordet.
J’ai apprécié aussi les nouvelles rencontres de saxophonistes et les conseils et exercices proposés lors des master-class.
Le concert de clôture, rassemblement des 130 saxophonistes étaient attrayant et fort symphatique… quel dynamisme !
J’ai aussi découvert une ville : Calais et je remercie particulièrement notre hôte : Odile qui nous a chouchouté !
Célestine Pillard

Cette année, le Congrès National du Saxophone s’est déroulé à Calais à la mi-octobre.
Vous vous demandez probablement pourquoi l’Asax ne l’a pas organisé à Saint-Tropez au mois d’août.
Ou bien vous vous dites qu’il aurait dû se tenir à Paris, car c’est à Paris que se passent les choses importantes.
Le FestivAsax a été fait spécialement pour briser ces préjugés ! Le quatuor Ysae et moi-même avons donc été invités à jouer à Calais par l’Asax, Association des Saxophonistes Français.
Quatre jours de concerts pour le moins éclectiques : du jazz, du contemporain, du baroque, du classique, de la musique moderne et du monde, au Grand Théâtre, au Centre Gérard Philippe, à l’Auditorium du Conservatoire.
Des orchestres d’harmonie aux pièces solos en passant par des quatuors, des trios et des duos.
Enfin, des masterclasses par Claude Delangle, Jean-Yves Fourmeau, Jérôme Laran et Stéphane Sordet, des concerts surprises dans la ville et un rassemblement de plus de 100 saxophonistes pour clôturer la cérémonie.
Bref, un moyen efficace pour montrer les capacités énormes de notre instrument bien-aimé, un instrument qui n’a pas fini de surprendre le public et nous-mêmes.
Quelle joie de voir qu’ici, à Calais, région où l’instrument à vent est roi, des gens sont prêts à réunir des musiciens de toute la France, mais aussi des États-Unis, de Belgique et de Sicile pour se rassembler autour d’une passion et le plaisir de jouer ensemble.
L’Asax a pu, durant quelques jours, faire cohabiter les différentes écoles du saxophone, mais aussi tous les horizons, âges et parcours imaginables.
Nous sommes revenus de ce festival impressionnés, confiants en la musique, et sans aucun doute nostalgiques de partir. Vous qui lisez ceci, vous êtes certainement saxophonistes, musiciens ou mélomanes.
Vous vous rendez sûrement compte que le saxophone a besoin d’événements comme celui-ci pour grandir encore. Il a besoin que l’on s’entraide, que l’on se réunisse.
D’ailleurs, vous souhaitez peut-être connaître les saxophonistes du moment, organiser un concert, faire jouer une pièce de votre composition, ou encore voir les derniers modèles de saxophone sortis sur le marché.
Vous ne le savez peut-être pas encore, mais vous avez besoin de l’Asax, tout comme l’Asax a besoin de vous… Encore bravo et merci à mes amis de Calais et d’ailleurs, et à bientôt…
Iris Deléage

%d blogueurs aiment cette page :