Association des SAXophonistes

KOECHLIN le saxophone lumineux

KOECHLIN
le saxophone lumineux
FEDERICO MONDELCI & KATHRYN SCOTT

Chandos Records ltd
ref Chan 9803
2002

notre avis
Un parfum de fraîcheur se dégage de cet album. Une douce sérénité nous pénètre. Ces études de concert mettent en valeur une certaine virtuosité du saxophone ainsi que sa large palette sonore. Comme un cours d’eau, le saxophone erre incessamment de ses graves aux aigus, et de ses aigus aux graves, avec une fluidité déconcertante.
« Le saxophone lumineux » se dévoile, me semble-t-il, plus particulièrement, ou, devrais-je dire, plus singulièrement, dans les arrangements des études pour cor et piano. Il y prend toute une profondeur à en couper le souffle : accents graves, profonds et lyriques, avec de la masse sonore, une imposante stature, de la présence… c’est à s’y méprendre. L’« andante très doux » (op.180, VII), en particulier, très lumineux, comme une caresse du vent, et pourtant cet appel tragique, au loin, qui nous emporte sur une voile brumeuse…
Un je-ne-sais-quoi de sacré qui s’échappe de ce disque, et nous élève, nous transporte, et nous surprend à chaque instant. Instants fugitifs, car ils sont comme des miniatures qui s’enchaînent, constamment, perpétuel mouvement.

Maxime Ralec

Solo: Federico Mondelci saxophone
Solo: Kathryn Stott piano
All pieces played on alto saxophone with the exception of tracks, 17, 18, 19, 20 and 22, played on tenor saxophone
17-20 April 2001

15 Etudes for Saxophone and Piano, Op. 188
No. 1 Pour les traits rapides
No. 2 Pour les sons liés et le charme de la sonorité
No. 3 Pour les arpèges
No. 4 Pour la douceur des attaques
No. 5 Pour le charme du son dans un mouvement vif
No. 6 Pour le style soutenu et doux en sons liés
No. 7 Pour les sons liés et le charme de la sonorité
No. 8 Pour les notes en staccato et le mélange de legato et staccato
No. 9 Pour la longeur de la respiration et l’égalité du son
No. 10 Pour la qualité du son dans un style soutenu et pour les nuances
No. 11 Pour la solidité du rythme
No. 12 Pour l’égalité du son et pour les nuances
No. 13 Pour la légèreté du son
No. 14 Pour une sonorité soutenue et expressive, pour la douceur du grave et de l’aigue
No. 15 Pour les accents qui doivent donner le rythme de la phrase

premiere recording in this version 7 Pièces for Saxophone and Piano, from Op. 180
16. No. 3 Andante presque adagio
17. No. 5 Adagio
18. No. 7 Andante très doux
19. No. 10 Andante calme et doux
20. No. 12 Adagio
21. No. 14 Andante con moto
22. No. 15 Très doux presque adagio

‘Mondelci is equal to all Koechlin’s demands (as usual with this composer, considerable) while Kathryn Stott matches him in fluency and accuracy.’ –Gramophone

‘Federico Mondelci has a warm, mellifluous tone which suits the predominantly lyrical nature of the repertoire perfectly and, partnered by the sensitive playing of Kathryn Stott, makes clear his obvious passion for these pieces.’ –BBC Music Magazine

‘Those perfect miniatures, superbly played by Federicao Mondelci with pianist Kathryn Stott have an eloquence that is hauntingly potent.’ –The Guardian

‘He [Mondelci] rightly praises Kathryn Stott’s empathy as accompanist Chandos’ warm, full acoustic captures this blend perfectly. Has the saxophone ever sounded more romantic?’ –International Record Review

Equipe Asax

%d blogueurs aiment cette page :