John Coltrane : 80 musiciens de jazz témoignent

mediocoltrane

« John Coltrane : 80 musiciens de jazz témoignent »
Franck Médioni
Éditions Actes Sud
80 musiciens parlent de Coltrane, lui rendent hommage et, pour ceux qui l’ont approché, témoignent.

Franck Medioni, journaliste qu’on retrouve à Jazz Magazine ou Radio France, a collecté ces paroles, pour la plupart, lors d’un hommage diffusé sur France Musique pour marquer le 40e anniversaire de la disparition du saxophoniste.

Dans un style inégal (retranscriptions d’entretiens), on y trouve des anecdotes (François Jeanneau et Marcel Zanini en fournisseurs d’anches de Coltrane, un mémorable David S. Ware à coté de son idole… dans les toilettes du Village Vanguard), des souvenirs émouvants (le témoignage d’Elvin Jones, le bouleversant Steve Kuhn éphémère pianiste du quartet qui est remplacé par… McCoy Tyner), des éclairages originaux (Raphael Imbert sur la spiritualié ou le très pertinent Chuck Israël), des voix originales (François Corneloup, Bertrand Denzler) ou franchement décalées (merci à Jean-Louis Chautemps !).

Mais un bon nombre d’hommages restent d’une platitude… déconcertante (« C’est un soleil qui rayonne », « C’est un exemple pur nous tous » etc.). Dommage car ces témoignages continuent à entretenir l’icône Coltrane, embarrassante et finalement bien creuse.

La diversité des interventions permet d’avoir des points de vue multiples sur des moments clés comme les fameux concerts du festival d’Antibes en 1965 (avec les premières parties Jeff Gilson et Boulou Ferré) ou sa mort (le trio de Joachim Kühn avec Aldo Romano à New York à ce moment-là).

Bien sûr on peut regretter l’absence de tel ou tel, la présence d’un autre, mais globalement le choix de Franck Médioni est cohérent, alternant musiciens ayant côtoyé Coltrane et ceux qui s’en réclament.

Laurent Matheron