Le désir qui croit désirer

« Le désir qui croit désirer »
Claudio GABRIELE
Éditions Studio Musicale d’Arcangelo
Niveau début 3CL / Durée ~ 00:10:00 / Genre contemporain
Pour saxophone alto et percussions
notre avis
Cette pièce allie parfaitement les timbres des percussions (gong et essentiellement vibraphone) avec celui du saxophone alto.

Cette composition, d’un seul tenant, mais dans laquelle on pourrait découper trois parties, a été créée par Ph. Geiss et E. Séjourné il y a 8 ans déjà.
La première partie s’articule autour des contrastes :
– variations de couleur mélodique

- mélange des timbres avec l’utilisation de sons résonnants par l’emploi du gong et de motifs répétés détachés au saxophone et au vibraphone
– variations de caractères entre les aspects mystérieux et les éléments violents
– et enfin contraste entre les motifs rythmo-mélodiques vif et les accords tenus et crescendo.

La deuxième partie se présente sous la forme d’un duo rythmique entre le saxophone et le vibraphone. C’est une très belle partie où le dialogue entre les deux musiciens aboutit à un climax assez effréné.

La dernière partie est plus calme et reprend des éléments des deux parties entendues précédemment.
Nous retrouvons dans cette pièce un mélange entre la notation traditionnelle et la notation proportionnelle, des slaps et des bisbigliandos, une richesse des articulations et une grande précision de l’écriture et des dynamiques.

Stéphane Sordet