Archives de catégorie : Plusieurs saxophones

Stèle

« Stèle »
Nicolas COURTIN
Éditions Aedam Musicae
Niveau 2C1 / Durée ~ 00:05:00 / Genre classique / Réf. AEM 27
Pour quatuor de saxophones (S.A.T.B.)
notre avis
Cette courte pièce pour quatuor de saxophones est composée de deux pièces, une première sous forme d’un prélude quasiment homo rythmique, et d’un deuxième mouvement en forme de fugue.
 
Pièce tonale (ou presque), sans grande difficulté technique, le travail se portera essentiellement sur la couleur, l’homogénéité, la justesse et l’écoute.
 
Cette pièce a été pensée pour être interprétée par plusieurs quatuors de saxophones simultanément, comme lors de la première audition publique de cette pièce, où 300 saxophonistes ont joué cette pièce lors d’un rassemblement régional.

Stéphane Sordet

5 romances sans paroles

« 5 romances sans paroles »
Félix MENDELSSOHN – arrangement Erwan FAGANT
Éditions Gérard Billaudot – Collection Vincent David
Niveau début 3CL / Durée ~ 00:09:55 / Genre classique – transcription / Réf. G 8068 B
Pour quatuor de saxophones (S.A.T.B)
notre avis
Erwan Fagant nous propose une transcription de 5 Romances sans Paroles, pièces originales pour piano tirées de plusieurs recueils de romances composées à des périodes très différentes.
 
Le premier opus arrangé s’articule autour des notes répétées en double croches en ternaire pour les accompagnants, et d’un travail mélodique sur une phase ternaire dans un esprit agité et tourmenté. Il faudra être vigilant sur la tonalité utilisée (5# pour les Mib).
 
Le deuxième opus présente deux thèmes qui cheminent d’un saxophone à l’autre. Aucune difficulté dans ce mouvement.
 
La troisième romance travail sur un mélange de timbre Alto/Ténor sur un thème tourmenté, ce même thème est un leitmotiv pour cet opus.
 
Une berceuse caractérise le 4e mouvement, les thèmes de cette berceuse passent du soprano à l’alto. Attention à la tonalité utilisée (5b en Mib, 6# en Sib).
 
La dernière romance choisie est une ronde vive en ré Majeur (pour les Sib), en croches ternaires.
 
Ces 5 romances sont très bien arrangés pour quatuor de saxophones, elles allient recherche du timbre et d’un phrasé cohérent, originalité du choix de l’orchestration, travail de la justesse et maîtrise de l’instrument.
 
Mon avis : bonne transcription pour quatuor de saxophones.

Stéphane Sordet

Scat

« Scat »
Betsy JOLAS
Éditions Alphonse Leduc – Collection Vent de sax
Niveau début 3CL / Durée ~ 00:03:00 / Genre contemporain / Réf. AL 30 434
Pour 2 saxophones altos
notre avis
Nouvel opus de la suite « Pueri apud magistros exercentur » (les enfants s’exercent auprès du maître) pour deux saxophones de Betsy Jolas, initié à la demande de Claude Georgel. Cette pièce est le dernier mouvement de la suite, elle est prévue pour un élève de niveau DEM, ou fin de 3e cycle court, la deuxième voix pouvant être exécuté par un élève d’un plus petit niveau (l’accompagnement est essentiellement en noire).

Scat symbolise le langage improvisé des chanteurs de jazz. Cette composition ne comporte pas de difficultés majeures, si ce n’est le travail imagé d’un jeu rythmique saccadé et vif de ce style de jazz. Notons la présence d’un la b harmonique et d’un multiphonique, et de quelques séquences semi libre (jeu rythmique sur des notes données).

Mon avis : pièce intéressante à faire découvrir et à jouer.

Stéphane Sordet

Allo !

« Allo ! »
Betsy JOLAS
Éditions Alphonse Leduc – Collection Vent de sax
Niveau 2C3 / Durée ~ 00:03:00 / Genre contemporain / Réf. AL 30 432
Pour deux saxophones altos
notre avis
Claude Georgel poursuit son travail de création avec sa classe de saxophone. Cette fois-ci, il nous invite à parcourir le répertoire de Betsy Jolas dans une suite pour saxophone(s) « Pueri apud magistros exercentur » (les enfants s’exercent auprès du maître). « Allo ! » est le premier mouvement de cette suite, prévue pour des fins de cycle I, la difficulté rythmique de la pièce étant un paramètre important, les élèves de milieu de second cycle seront plus à l’aise dans l’exécution de l’œuvre.

La seconde voix est par contre très simple, ceci afin de faciliter l’écoute du second instrument.
Cette pièce imite les ambiances téléphoniques avec la présence de sonneries, de réponses, de conversations… ce qui donne une pièce où la rythmique est importante. Combinée à une structure mélodique jouant sur des demi-tons, cette pièce demandera beaucoup d’exigence technique et rythmique.

Mon avis : belle pièce imaginative

Stéphane Sordet

Danse bohémienne

« Danse bohémienne »
Claude DEBUSSY – arrangement Gérard CHENUET
Éditions Aedam Musicae – Collection pour ensemble de saxophone
Niveau 2C4 / Durée ~ 00:04:00 / Genre classique / Réf. AEM 13
Pour quatuor de saxophones
notre avis
Même recueil que « Danse Villageoise » d’Emmanuel Chabrier par le même arrangeur.
Cette pièce est elle aussi tirée du répertoire pour piano, et arrangé pour quatuor de saxophones. Cette pièce est une œuvre de jeunesse de Debussy. Un peu plus délicate techniquement que la « danse villageoise » de Chabrier, cette transcription laisse apparaître toute la finesse d’écriture de Debussy. Les tonalités choisies sont aisées pour les saxophonistes. G. Chenuet propose même deux cadences de nivaux différentes pour le soprano, afin de ne pas mettre en difficulté le musicien.

Stéphane Sordet

Danse Villageoise

« Danse Villageoise »
Emmanuel CHABRIER – arrangement Gérard CHENUET
Éditions Aedam Musicae – Collection pour ensemble de saxophone
Niveau 2C4 / Durée ~ 00:04:00 / Genre classique / Réf. AEM 13
Pour quatuor de saxophones
notre avis
La danse villageoise est tirée d’un recueil d’Emmanuel Chabrier intitulé « pièces pittoresques » pour piano. De caractère rustique, champêtre, elle est allante, gaie. Elle n’est pas très difficile, mais demandera aux musiciens une grande précision dans la maîtrise de la technique digitale, de la pulsation, et des équilibres. Chaque partie a un rôle important, avec les aigus qui se partagent le thème et les graves qui soutiennent avec un contre-chant ou l’accompagnement. Comme toutes pièces pastorales, un trio avec une modulation et changement de tonalité apparaît (de 3# pour les mib à 6# !).

Cette pièce est agréable pour le public, il existe d’ailleurs une version pour quatuor d’anches arrangé par J.-C. Jollet pour le quatuor Aulodia.

Stéphane Sordet

Coefficient de viscosité angélique

« Coefficient de viscosité angélique »
Claudio GABRIELE
Éditions Studio Musicale d’Arcangelo
Niveau début 3CL / Durée ~ 00:12:00 / Genre contemporain
Pour ensemble de saxophones (3S, 3A, 3T, 2B, 1basse)
notre avis
Composition originale très intéressante de Claudio Gabriele où les couleurs et l’ambiance proposées sont très réussies et très parlantes pour le public.

Très souvent, l’écriture fonctionne par pupitre, une grande homogénéité rythmique, de timbre et de dynamique est donc nécessaire au sein des différents pupitres.

La pièce se déroule autour d’une lente évolution du matériel musical proposé dès le départ. Les masses sonores planantes, timbrées, se chevauchant de pupitre en pupitre se transforment progressivement en masses mélodiques de jeux d’intervalles (tempérés ou non) puis de jeux rythmiques.

Le processus d’écho de notes est souvent présent, soit par la répétition de son détaché caractéristique à l’écriture de Claudio Gabriele, soit par l’utilisation du Flatt ou du Growl.
Nous avons parfois l’impression d’entendre de l’électronique, tant la superposition des pupitres fonctionne bien, tantôt planante, parfois tendue et nerveuse, cette musique nous emmènera dans des univers très riche et profond.

Cette pièce est une commande du conservatoire d’Aix en Provence pour J.-P. Caens.
Composition : hiver 2004/2005.

Dédicace : Jean-Pierre Caens.

Création : Aix-en-Provence, 18 mai 2005, ensemble du Conservatoire dirigé par Jean-Pierre Caens (enregistrement disponible).

Création américaine : NASA conférence, South Carolina, 18 avril 2008, « North American Saxophone Ensemble » dirigé par Jean-Michel Goury (enregistrement disponible).

Mon avis : pièce de très haute qualité, qui procure beaucoup d’émotion à l’écoute. A posséder dans toute bonne bibliothèque d’ensemble de saxophones !

Stéphane Sordet

Axe à 4

« Axe à 4 »
Ernest H. PAPIER
Éditions Fuzeau – Collection Nouveaux horizons/XasaX
Niveau début 3CL / Durée ~ 00:12:00 / Genre contemporain / Réf. E.F. 8625
Pour 4 saxophones (2 soprano, 2 ténors)
notre avis
Pièce composée pour le quatuor de saxophone XasaX, elle nécessite en plus des saxophones 4 becs de sopranos et 4 becs de ténors.

Cette composition est axée sur l’audition obsessionnelle d’une note, un la bémol à l’oreille. Cette note apparaît de manière différente, attaquée, rythmée, altérée en quart de ton, avec des dynamiques différentes, etc. c’est la superposition de tous ces éléments sur cette note qui crée des tensions, des repos, des mélodies ou des rythmes. Comme le dit E. H. Papier « c’est une étude focale, une sorte de micro contrepoint rythmique et spatial gravitant autour d’un si bémol. »

Cette œuvre utilise les aspects scéniques et spatial, elle est à voir et à écouter.
Mon avis : pièce originale pour quatuor de saxophones, qui change du traditionnel SATB.

Stéphane Sordet

Furia

« Furia »
Patrice SCIORTINO
Éditions Gérard Billaudot – Collection Daniel Gremelle
Niveau début 3CC / Durée ~ 00:03:00 / Genre classique / Réf. G8233B
Pour deux saxophones altos
notre avis
Duo de concert court mais intense, basé sur l’agilité, la virtuosité, le rythme, les questions/réponses.

Cette courte pièce commence par un mouvement ininterrompu de sextolets qui s’alternent entre les deux voix. Ce rythme omniprésent sert de base à la trame mélodique qui elle aussi passe du premier au deuxième saxophone. La présence de nuances extrêmes, d’articulations explosives et de courtes cellules très rythmées scandent le texte.

Le matériel d’écriture utilisé est simple, mais il est efficace.
Ambitus « classique » du saxophone, nuances du p au fff, nombreux trilles, quelques flatterzung.

Mon avis : duo à placer dans vos auditions ! Effet garanti.

Stéphane Sordet

Trois pièces

« Trois pièces »
Nicolas COURTIN
Éditions Aedam Musicae
Niveau 2C1 / Durée ~ 00:06:00 / Genre classique / Réf. AEM 15
Pour trois saxophones (A/A/T)
notre avis
Charmant petit trio en trois mouvements pour des débuts de second cycle.
Les mouvements peuvent être joués indépendamment.

Le premier mouvement est une promenade, légère, basé sur un thème facilement mémorisable qui s’enchaîne d’un pupitre à un autre. Peu de difficultés techniques, rythmes de base (noires, croches, doubles croches), articulations simples.

Le deuxième mouvement est une rêverie en ternaire basée sur le rythme de la sicilienne, travail de la douceur des articulations et des attaques, de la beauté et la justesse du son, du soutien et de la conduite de la phrase.

Le dernier mouvement est dans un tempo vif, à la blanche. La structure est basée sur des cycles de 8 mesures, où le thème principal, qui sert de refrain, alterne avec des phrases d’aspect rythmiques ou musicales variés.

Cette pièce utilise une instrumentation simple (2 alto un ténor), les thématiques musicales sont plaisantes et facilement mémorisable, la simplicité s’allie ici à l’efficacité.

Mon avis : pièce intéressante à présenter lors d’une audition

Stéphane Sordet