Archives de catégorie : Partitions

Okawati’s

« Okawati’s »
Claude BARTHÉLÉMY
Éditions Alphonse Leduc – Collection Vent de sax
Niveau 1C4 / Durée ~ 00:03:54 / Genre contemporain / Réf. AL 030 381
Pour saxophone alto ou soprano et dispositif électroacoustique (CD)
notre avis
Okawati’s est le premier mouvement de la suite « irrawady » que l’on trouve dans la même collection.
Okawati’s est un hôtel situé au milieu de rizières à Bali. La nuit est loin d’y être silencieuse… voici le point de départ de la bande qui nous fait entendre des grenouilles croassant à tue-tête, des oiseaux s’échangeant d’étranges dialogues, se superposant au son du saxophone.
Cette pièce en notation proportionnelle, et comprenant quelques passages « swingue » est idéal pour commencer le travail avec un support magnétique. Le matériel utilisé est simple, ce qui ne mettra pas le musicien en difficulté.

À noter : nouveautés par rapport à la précédente édition : une version pour saxophone soprano.
 
Mon avis : très belle pièce, qui enchantera vos élèves, à faire jouer avec les pièces de la suite, et pouvant s’inscrire dans une audition d’élèves de niveaux différents. (Les niveaux des mouvements de la suite s’étendent de la fin de 1er cycle au DEM).

Stéphane Sordet

Kanente

« Kanente »
François ROSSÉ
Éditions Alphonse Leduc – Collection Vent de sax
Niveau 2C4 / Durée ~ 00:04:50 / Genre contemporain / Réf. AL 30 406
Pour saxophone alto et bande magnétique
notre avis
François Rossé, au même titre que Christian Lauba ou Étienne Rolin, fait partie des compositeurs qui écrivent beaucoup pour notre instrument.
Suite à une commande du CCAM, le compositeur a composé une œuvre en deux opus (Prélude à Kanente et Kanente) pour instrument et support.

Dans son travail, il s’est attaché à garder les aspects de la musique de chambre.
La pulsation de la bande est claire, et même si le saxophoniste joue parfois en notation proportionnelle, les repères sont très aisément audibles.

Cette pièce est construite sur une structure simple. Une grande tension, qui a son apogée vers l’avant-dernière ligne, aboutit sur une « détente » rapide.
Grand crescendos, et grandes montées sonores de deux pages, quelques traits, des nuances extrêmes, des trilles de notes, des bisbiglindo, caractérisent cette pièce.
La réussite de l’écriture réside dans l’ambiance dans laquelle François Rossé nous plonge, du grave de la bande à l’aigu strident de l’instrument en passant par des nuances extrêmes et des timbres mystérieux et angoissants.

Mon avis : pièce qui fonctionne très bien en public, une belle réussite.

Stéphane Sordet

8 pièces

« 8 pièces »
Thierry ESCAICH
Éditions Misterioso
Niveau 1C1 / Durée ~ 00:12:00 / Genre classique / Réf. MIS 029/MIS 033, MIS 030/MIS 034, MIS 031/MIS 035, MIS 032/MIS 036
Pour saxophone alto et piano
L'avis de Jean-François Becquaert
Encore de très belles partitions proposées par Misterioso. Ces pièces sont d’une rare qualité musicale pour la formation saxophone alto et piano. Pour les trois premières années de premier cycle, ces pièces de différents styles sonnent très bien autant au saxophone qu’au piano, plaçant dès le début de son apprentissage le saxophoniste en position d’interprète. Le compositeur a d’autant réussi son travail que la partie de piano soutient bien rythmiquement l’élève, et fait sonner le piano sur un large ambitus se mariant parfaitement avec une sonorité large de saxophone alto.
Les petits élèves comme les adultes débutants adorent.
« 8 pièces pleines de finesse, de poésie et de beauté pour commencer à assouvir dès les premières leçons une grande passion : la musique. » (J.-P. Baraglioni/S. Kassap)
Disponible par deux :
Valse/Pavane
Marche/Romance
Choral/Antienne
Air de cour/Nocturne

Jean-François Becquaert
L’avis de Stéphane Sordet
Thierry Escaich nous prouve qu’un grand compositeur peut composer pour des jeunes étudiants. Ces pièces sont magnifiquement bien pensées, et font appel à l’esprit de musiques e danses pour la plupart d’entre elles.
D’ambitus et d’aspect rythmique très simple, elles ne mettront pas les jeunes saxophonistes en difficulté. Ces pièces apporteront une dimension stylistique et de phrasé qui fait souvent défaut dans les petits niveaux.
A posséder absolument dans sa bibliothèque, à faire jouer et à faire découvrir !
 

Stéphane Sordet

Xyl – Balafon 2

« Xyl – Balafon 2 »
Christian LAUBA
Éditions Alphonse Leduc
Niveau début 3CL / Durée ~ 00:06:00 / Genre contemporain / Réf. AL 29 817
Pour saxophone alto
notre avis
12e opus des études pour saxophone de Christian Lauba. Dès le sous-titre, nous comprenons de quoi il s’agit. Après un clin d’œil à « hard » (une de ses compositions phares pour saxophone ténor), et un hommage appuyé à Stan Getz avec « Stan », le compositeur reviens vers sa première étude « Balafon » et le saxophone alto. On pourrait presque se demander si Christian Lauba boucle son cycle d’étude pour saxophone ainsi ?

Cette œuvre commence comme la Balafon, présentation d’un matériel sonore, thème lent, qui nous projette dans l’ambiance, nous donne une couleur. Puis arrivée de croches avec une prédominance de quartes et de quintes, dans laquelle le saxophoniste utilisera la respiration circulaire.

Mais là s’arrête la comparaison avec le grand frère « Balafon ». Christian Lauba nous emmène dans un tourbillonnement sonore en accélérant la vitesse du Balafon, en variant les timbres, en alternant les nuances, en ajoutant des couleurs (utilisations de multiphoniques) et en nous emmenant dans un état de transe.

Cette étude sur la respiration circulaire dans différents registres, différentes nuances, différentes dynamiques est une réussite.

Christian Lauba est en train d’écrire pour le saxophone un cycle de pièces riches, très bien conçu, varié… tout comme Chopin l’avait pour le piano à son époque !

Mon avis : à posséder dans sa bibliothèque, à jouer et à faire jouer.

Stéphane Sordet

Feu d’ombres

« Feu d’ombres »
Qigang CHEN
Éditions Gérard Billaudot
Niveau début 3CL / Durée ~ 00:15:00 / Genre contemporain / Réf. G 8485 B
Pour saxophones soprano et piano
notre avis
Très belle pièce pour saxophones soprano, qui demandera un travail très prononcé dans les couleurs, dans la précision solfégique, dans la musicalité, le phrasé, dans la justesse et l’intonation.

Cette pièce utilise un langage actuel, tout en s’appuyant sur des couleurs traditionnelle et classique. Cette pièce utilise un matériel varié dont : des quarts de tons, des changements de mesures, des traits virtuoses, de longues phrases planantes.

Elle demandera à l’interprète une bonne maîtrise du saxophone soprano.
Il existe une version de cette pièce pour saxophones soprano et ensemble instrumental, ici la transcription a été réalisée par Noé Tanguy.

Plus de renseignements : http://www.qigangchen.com/

Stéphane Sordet

Danse bohémienne

« Danse bohémienne »
Claude DEBUSSY – arrangement Gérard CHENUET
Éditions Aedam Musicae – Collection pour ensemble de saxophone
Niveau 2C4 / Durée ~ 00:04:00 / Genre classique / Réf. AEM 13
Pour quatuor de saxophones
notre avis
Même recueil que « Danse Villageoise » d’Emmanuel Chabrier par le même arrangeur.
Cette pièce est elle aussi tirée du répertoire pour piano, et arrangé pour quatuor de saxophones. Cette pièce est une œuvre de jeunesse de Debussy. Un peu plus délicate techniquement que la « danse villageoise » de Chabrier, cette transcription laisse apparaître toute la finesse d’écriture de Debussy. Les tonalités choisies sont aisées pour les saxophonistes. G. Chenuet propose même deux cadences de nivaux différentes pour le soprano, afin de ne pas mettre en difficulté le musicien.

Stéphane Sordet

Danse Villageoise

« Danse Villageoise »
Emmanuel CHABRIER – arrangement Gérard CHENUET
Éditions Aedam Musicae – Collection pour ensemble de saxophone
Niveau 2C4 / Durée ~ 00:04:00 / Genre classique / Réf. AEM 13
Pour quatuor de saxophones
notre avis
La danse villageoise est tirée d’un recueil d’Emmanuel Chabrier intitulé « pièces pittoresques » pour piano. De caractère rustique, champêtre, elle est allante, gaie. Elle n’est pas très difficile, mais demandera aux musiciens une grande précision dans la maîtrise de la technique digitale, de la pulsation, et des équilibres. Chaque partie a un rôle important, avec les aigus qui se partagent le thème et les graves qui soutiennent avec un contre-chant ou l’accompagnement. Comme toutes pièces pastorales, un trio avec une modulation et changement de tonalité apparaît (de 3# pour les mib à 6# !).

Cette pièce est agréable pour le public, il existe d’ailleurs une version pour quatuor d’anches arrangé par J.-C. Jollet pour le quatuor Aulodia.

Stéphane Sordet

American Songs

« American Songs »
Paul WEHAGE
Éditions Musik Fabrik
Niveau début 3CL / Durée ~ 00:30:00 / Genre classique
Pour saxophone alto, voix de soprano et piano
notre avis
Paul Wehage nous propose une balade dans l’univers poétique américain en s’appuyant sur les vers d’Elizabeth Kirschner.
Les 8 textes (en anglais) évoquent ce que l’écrivain ressent pour les États-Unis d’Amérique, sentiment qui reflète la vie des Américains après la seconde guerre mondiale, et bien sûr jusqu’aux événements du 11 septembre 2001.

La musique est parfois mélancolique, parfois tragique, parfois en colère, parfois nostalgique, ces sentiments font appels à des styles différents : blues, ballade, berceuse (magnifique d’ailleurs)
Même si la partition ne paraît pas complexe, elle s’adresse plutôt à de bons musiciens, afin que la pièce puisse sonner et retranscrire musicalement tous les sentiments évoqués sans être gêné par la technique instrumentale.

Attention écriture typique américaine : l’ambitus pour le saxophone est très large, beaucoup de notes suraiguës.

Mon avis : belle pièce de musique de chambre.

Stéphane Sordet

Deux scènes populaires

« Deux scènes populaires »
Alessandro ANNUNZIATA
Éditions Gérard Billaudot – Collection Jean-Yves Fourmeau
Niveau début 3CC / Genre classique / Réf. G8482 B
Pour deux saxophones soprano et ténor et piano
notre avis
Le trio Saxiana nous propose une nouvelle pièce de qualité pour deux saxophones et piano.
Cette pièce est en deux mouvements. Elle commence par une « berceuse ». Le premier mouvement commence par une courte séquence en écriture proportionnelle, qui servira de ponctuation entre les deux parties du premier mouvement. La berceuse est construite sur une carrure ternaire (noire à 48) s’appuyant sur des phrases mélismatiques en doubles croches s’enchaînant du ténor au soprano. L’influence orientale se fait ressentir dans les tournures mélodiques utilisées.
La deuxième partie de ce premier mouvement est à peine plus rapide, et utilise le même principe d’écriture.

Le deuxième mouvement intitulé « Mistral » est très dansant et rythmé. Le thème proposé dès le départ par le soprano est utilisé tout au long de la pièce. D’un caractère vif en ¾ à 170 à la noire), il joue sur les articulations et les carrures.

Mon avis : pièces dynamiques et plaisantes pour un concert, le deuxième mouvement enchantera le public.

Stéphane Sordet

Romance et amusements

« Romance et amusements »
Michel NIERENBERGER
Éditions Gérard Billaudot – Collection Daniel Gremelle
Niveau 1C4 / Durée ~ 00:04:00 / Genre classique / Réf. G 8530 B
Pour saxophone alto et piano
notre avis
Cette pièce en deux mouvements est d’une écriture simple mais efficace. Vous trouverez dedans en deux pages, tout ce qu’un élève doit maîtriser en fin de 1er cycle. De plus le caractère ludique est très plaisant.

La « romance » s’appuie sur un thème mélodique agréable, légato et soutenu en do majeur. Le développement quant a lui est lyrique et marqué, il utilise les accents, et il s’appuie sur de courtes phrases cadentielles. Rythme de base, ambitus, articulations variées caractérisent cette romance.

L’ « amusements », comme son nom nous l’indique, sera plus léger. Les articulations deviennent plus dynamiques, les rythmes se font plus rapides, la tonalité change (2#), et la mélodie est toujours aussi ludique pour l’élève.

Mon avis : pièce idéale pour une fin de 1er cycle, ce qui renouvelle un peu le répertoire pour ce niveau.

Stéphane Sordet